Logo

Espace condoléances

Madame Jacqueline CLAISSE née GOURLAND

Photo 616708
Domiciliée à Crépy en Valois (60800, France)
Née à Crépy en Valois (60800, France) le jeudi 12 août 1926
Décédée à Crépy en Valois (60800, France) le mercredi 17 juin 2020 à l'âge de 93 ans
Veuve de Monsieur Pierre CLAISSE

Espace condoléances 

Cet espace condoléances a été créé le jeudi 18 juin 2020.

In memoriam

Cet espace « condoléances » est dédié à la mémoire de Madame Jacqueline GOURLAND. Chacun peut s’y recueillir, déposer une carte de visite ou un message de condoléances. Utilisez les liens ci-dessous pour consulter les marques de sympathie ou intervenir vous-même. 
N’hésitez pas à renseigner cette page à vos connaissances. Ceux qui sont loin ou qui n’ont pas la possibilité de se joindre à la cérémonie trouveront ici une façon simple de montrer leurs sentiments à la famille dans ce moment difficile. 
Merci d’avance. 

9 messages (7 privés)
 
Condoléances 

Je vous présente toutes mes condoléances pour ce moment douloureux.
Ainsi que toute ma famille.
Florence Michot je suis une amie de joelle

Florence Poilbois Michot- 18-06-20

Hommage 

Ma petite mémé...

Comme c’est difficile de te laisser partir et de te dire au revoir ..
Comme c’est difficile de ne pas pouvoir remonter le temps, et te dire un peu plus souvent, par des mots, par une présence, à quel point tu comptais, tu comptes et compteras toujours énormément pour nous, pour moi.
Mais la souffrance qui t’habitais ces derniers mois, faisait de ta vie une dure épreuve. Tu es maintenant aux cotés de pépé, de tes enfants partis, de Basile que tu aurais voulu voir vivre, aimer, courir dans ton jardin comme nous le faisions.
Vous veillez sur nous, comme nous allons continuer de vivre en espérant vous rendre fiers.
Je viens de venir te voir, te faire un dernier au revoir. Je me remémore absolument tout les moments que l’on a passé avec pépé et toi à vagabonder dans votre jardin, ou à auger dans le bois, à te faire courir partout car je descendais à la cave dans ton dos, ou montait à l’étage et tu me cherchais...
L’amour que tu avais pour notre famille faisait de votre maison ce petit nid si confortable, et si accueillant. Cela me manque, et me manquera toute ma vie.
Mais tu as mérité ce repos mémé.. car toute ta vie tu t’es battue, et tu es à mes yeux, un modèle de combativité, de dignité, d’altruisme et d’amour.
Repose en paix mémé, ce n’est qu’un au revoir.
Tu continues de vivre à travers tes enfants, tes petits-enfants et tout ces gens qui t’ont aimée, qui t’aiment.
Doux baisers volants, je ne cesserai de penser à toi..

Ton petit fils Maxime.

Maxime Claisse- 22-06-20